• Cité, 370-545 LPS, B.26 – N.15 16062 - Staoueli, Alger

ÉTUDE DU CONFORTEMENT D’URGENCE DE L’APPONTEMENT PÉTROLIER No. 2 AUSCULTATION DES PALPLANCHES ET STRUCTURES EN BÉTON

Mandatée par le Laboratoire d’études Maritimes LEM, dans le but de réaliser des investigations complémentaires concernant l’auscultation de l’appontement N°2 du port pétrolier de Bejaia.

La particularité du site repose sur la combinaison de différentes structures.  En effet, cet appontement est constitué de béton armé reposant sur des poutres en béton qui elles-mêmes sont posées sur des piliers métalliques dont une large partie est située sous le niveau de l’eau.

1ère étape :

La première mission pour l’exécution d’investigations et l’auscultation de l’appontement pétrolier No.2 situé au port de Bejaia a été effectuée par notre équipe technique, suite à la réception de l’ordre de service.

Les travaux sur site se sont déroulés entre en 2003-2004. Une deuxième mission a été effectuée en présence de l’équipe technique du LEM.

2eme étape :

Cette étape était consacrée essentiellement :

 

  • Au relevé des mesures de potentiel des aciers d’armature de la superstructure
  • Au prélèvement des carottes
  • Au prélèvement des échantillons d’eau de mer
  • Aux mesures des épaisseurs des palplanches par ultrason

Le principe consiste à mesurer localement la différence de potentiel entre l’électrode de référence (une constante) et la barre d’armature sous-jacente, qui dépend de l’activité électrochimique de la barre d’armature.  En effet, plus l’activité de corrosion est avancée, plus la lecture du potentiel est électronégative.  La norme ASTM C-876 décrit en détail la relation entre l’activité de corrosion et le potentiel de corrosion

Les essais de laboratoire concernant les mesures de résistivité de l’eau de mer, les mesures physico-chimiques du béton et la détermination du taux de chlorures ont été réalisées par notre laboratoire

Concernant les travaux maritimes, ils ont été effectués par l’équipe Inspection et expertise technique sous-marine de Bejaia.

Les travaux de carottage et d’écrasement de carottes ont été réalisés par le LCTE (Laboratoire de Contrôle Technique et d’Expertise du CTC).

3eme étape :

Cette étape concerne la remise du rapport final qui statut de l’état de l’intégrité des installations vis-à-vis de l’activité de corrosion des différentes parties des structures investiguées. Également des recommandations quant aux actions correctrices et préventives sont identifiées.